Actualité GLOBAL INDUSTRIe, le nouveau salon qui fabrique l’industrie !

GLOBAL INDUSTRIe, le nouveau salon qui fabrique l’industrie !

Du 27 au 30 mars 2018, à Paris Nord Villepinte, s’est déroulée la première édition de GLOBAL INDUSTRIe, le rendez-vous de l’excellence et des perspectives industrielles, issue de la fusion du MIDEST, SMART-INDUSTRIES, INDUSTRIE et TOLEXPO. Les attentes étaient fortes pour cet événement qui réunissait toutes les étapes de la chaîne de valeur industrielle. Aurélien Barby, Directeur Développement Industriel et Commercial d'UIMM LYON-FRANCE était présent sur le salon.

On parle beaucoup des dimensions impressionnantes de ce salon. Quelles ont été vos premières impressions en arrivant à Villepinte ?

Je m’attendais à quelque chose de grand…mais c’était énorme ! J’ai rapidement revu mon programme de la journée. J’ai abandonné les quelques conférences que je voulais faire pour me concentrer sur les entreprises que j’avais prévu de rencontrer. Le salon se déployait sur plus de 100 000 m², mais le fait d’avoir conservé des « zones » correspondant aux 4 salons historiques permettait de s’y retrouver. Avec cette nouvelle approche, le salon atteint une taille critique qui lui donne une stature européenne. Autre effet positif, le fait de réunir toutes les offres en un même lieu a permis de relancer l’intérêt pour des salons qui étaient perçus sur le déclin, notamment le MIDEST que les exposants commençaient à trouver moins dynamique. Et de fait, le visitorat était au rendez-vous. 50 000 visiteurs ont été accueillis ! Seul bémol, j’ai croisé cependant peu d’étrangers, signe que la notoriété de ce salon à l’international reste encore perfectible. Mais il faut attendre le bilan officiel pour tirer toutes les conclusions.

De nombreuses entreprises industrielles lyonnaises étaient au rendez-vous, avez-vous pu les rencontrer ?tra C

La présence des entreprises du Rhône, sur les 4 salons était à la hauteur de notre tissu industriel, très dense. Je les ai rencontrées notamment sur les pavillons de la Région Auvergne-Rhône-Alpes de SMART INDUSTRIE et du MIDEST. La Région avait lancé, un appel à candidature destiné à sélectionner des entreprises offrant des solutions innovantes pour l’industrie du futur (robotique, réalité virtuelle, objets connectés, …). Plus d’une cinquantaine d’entreprises ont candidaté. Treize d’entre elle ont été sélectionnées pour promouvoir gratuitement leur solution innovante sur le pavillon régional de SMART INDUSTRIE. Parmi elles, trois membres de notre communauté indutrielle : TRA-C, leader européen dans la conception, la fabrication et l’installation mécanique, VIBRATEC, expert en analyse vibratoire et mesure de bruit, et MEANWHILE, spécialisée dans la robotique collaborative. Les trois entreprises étaient très satisfaites de leur participation, notamment MEANWHILE, une toute jeune entreprise créée en novembre 2017 qui a profité du salon pour inaugurer son cobot : L’Original.l'original

Des animations exceptionnelles étaient annoncées, qu’en avez-vous pensé ?

Les sujets « Industrie du futur » avaient le vent en poupe. De nombreuses conférences et animations étaient organisées sur ce thème. Notamment le MOOVE animé par Entreprise DU FUTUR. Il s’agit d’un tout nouveau concept, un showroom mobile et phygital, c’est à dire physique et digital, au service de la French Fab. Concrètement, c’est l’alliance de démonstrateurs physiques (contrôle qualité d’un moteur RENAULT TRUCKS grâce à la réalité augmentée…) et de containers aménagés et modulables permettant de présenter virtuellement ou à distance les industriels d’un territoire… Il réunissait un collectif d’acteurs lyonnais, tous porteur d’innovations pour l’industrie du futur : la Métropole de Lyon, VISIATIV, CAPSA Container, emlyon business school, mais aussi Veolia, HP France…
A noter également une animation remarquable : l’USINE CONNECTEE, une ligne de production entièrement reconstituée avec un parcours guidé. Les visiteurs pouvaient suivre la fabrication d’un objet, une médaille dans sa boite métallique, avec toutes les étapes du process de fabrication : découpe de la tôle, pliage, peinture, usinage, assemblage, emballage… Cette animation a été littéralement prise d’assaut…

Votre mot de conclusion ?

Ce salon n’a pas attiré que des professionnels. De nombreux jeunes étaient présents dans les allées du salon et sur les stands, curieux des solutions et des produits industriels, preuve que l’attractivité de notre industrie est à la hausse.

Les entreprises témoignent !

« Le Salon Global Industrie a été bien au-delà de nos espérances. Nous avons noué énormément de contacts ; certains d’entre eux ont des projets très concrets à court ou moyen terme auxquels nous pouvons répondre. »
« Nous avons eu des contacts très intéressants notamment avec des clients potentiels qui s’intéressent à notre nouvelle technologie de soudage par Friction Malaxage (FSW) dans le cadre de leur démarche R&D. Il y avait peu de visiteurs étrangers, mais il s’agissait d’une première dans cette configuration. »

 

Pauline Dimitrov