Actualité Améliorer sa performance énergétique et gagner en compétitivité !

Améliorer sa performance énergétique et gagner en compétitivité !

La performance énergétique se révèle indispensable pour le développement durable mais aussi pour la compétitivité de l’industrie. C’est pour accompagner les entreprises et notamment les PME dans cette recherche de performance que UIMM LYON-FRANCE a choisi de piloter le programme européen EE-METAL pour la France. Un programme lancé il y a 3 ans qui a d’ores et déjà permis à 20 PME de réaliser 15% d’économie en moyenne sur leurs factures d’énergie.

20 entreprises au service de l’efficacité énergétique de tous

Aujourd’hui, l’industrie consomme un quart de l’énergie française et un tiers de l’électricité. A la clé, des émissions importantes de gaz à effet de serre, mais également une forte dépendance énergétique qui impacte directement les factures des industriels. Le programme EE-METAL qui prendra fin en février 2019 après 3 années vise à accroître l’efficacité et les économies d’énergie dans les PME de la métallurgie. Pour la France, ce sont 20 entreprises qui ont ainsi pu bénéficier à titre d’expérimentation, d’un accompagnement de proximité avec la mise en place de mesures concrètes et de solutions innovantes et personnalisées. « L’ambition du projet EE-METAL est de permettre à ces 20 entreprises d’optimiser leurs consommations énergétiques pour baisser le coût du poste énergie, à service constant dans un objectif de compétitivité et de les positionner dans une démarche de responsabilité environnementale. Au-delà, ce programme permettra à toutes les PME de s’améliorer sur l’efficacité énergétique » précise Aurélien BARBY, Directeur Développement Industriel et Commercial.

 audi

De l’audit au monitoring, tour d’horizon des actions

Au sein des 20 entreprises, des audits ont été réalisés pour identifier les postes de consommation et les potentiels d’économie d’énergie. Puis, deux collaborateurs par entreprise ont été formés sur la gestion de l’énergie afin de rendre chaque entreprise totalement autonome et de pérenniser la démarche. Deux d’entre elles, MAVIFLEX et RHONALU, ont bénéficié d’un accompagnement spécifique en vue d’une certification ISO 50 001. Une méthodologie adaptée aux PME a été mise au point tout spécialement. Enfin, l’entreprise TECHNOCOAT a bénéficié de la mise en place d’un système de monitoring de l’énergie pour mesurer et piloter en temps réel ses consommations.

Fort des résultats obtenus par l’accompagnement de ces 20 entreprises, une action d’information et de diffusion auprès de toutes les entreprises de la branche a également été mise en œuvre. Plusieurs workshops ont notamment permis de présenter aux industriels, les technologies éco-efficientes, les solutions de financements et les acteurs qui accompagnent les entreprises dans toutes ces démarches. Des mises en relations ont pu être opérées en direct lors de ces rencontres et plus largement par la diffusion de 2 catalogues présentant les expertises de ces offreurs de solutions.

Des résultats d’audit révélateurs et des pistes de progrès

Les audits ont permis d’identifier que sur l’ensemble des entreprises étudiées, le process de fabrication représentait 52% de la consommation d’énergie, le chauffage 25 %, suivi de l’éclairage et de l’air comprimé à 8% chacun. Ces données dégagent clairement les pistes de progrès sur lesquelles les entreprises peuvent économiser, le process de production et les utilités étant clairement les leviers clé de la performance énergétique de la métallurgie. Suite aux audits, 110 préconisations ont été établies, de la mise en place d’un éclairage LED à la récupération de chaleur sur les procédés thermiques ou à la mise en place de vitesses variables sur les extracteurs, pompes, moteurs. Et ce, avec un temps de retour sur investissement estimé à 2 ans pour 80% des améliorations proposées. Les entreprises ont pu réaliser en quelques mois de 4 à 50% d’économies sur leur facture, soit 15 % en moyenne…

Cliquez ici pour accéder à la synthèse des audits et des préconisations

20 entreprises auditées pour 6 secteurs d’activité : 

ee-metal5 Tôlerie et mécano soudure

5 Usinage, mécanique, décolletage

5 Traitement de surface et peinture

2 Fabrication de composant/ machines

2 Fonderie

2 Traitement thermique

Des retombées qui vont bien au-delà…

Grâce à ces actions, UIMM LYON-FRANCE a conçu et développé des méthodes et des outils adaptés aux spécificités du secteur de la métallurgie. « Ce programme ne s’arrête pas aux 20 entreprises participantes. Nous voulons créer un effet de levier au travers de ces expérimentations, et déployer les bonnes pratiques pour que toutes les entreprises de la métallurgie s’emparent du sujet. Aujourd’hui les industriels peuvent retrouver sur le site EE-METAL (https://www.ee-metal.com) des études de cas, des fiches pratiques mais également des outils pour les accompagner dans la performance énergétique. C’est un vrai site de ressources à la disposition de tous. » conclue Aurélien Barby.

 

E Rondelli