Actualité Parlons Handicap !

Parlons Handicap !

Parce que la poursuite d’une entreprise plus inclusive est un enjeu majeur aujourd’hui pour soutenir la performance collective.
Favoriser et réussir l’emploi des personnes en situation de handicap, c’est exercer une véritable responsabilité managériale mais aussi mettre en œuvre l’égalité des droits et des chances dans le projet économique et social de l’entreprise ; ainsi le handicap doit pouvoir constituer un levier au service de l’entreprise et de chacun.

ESAT ? EA ? Des acronymes encore inconnus ? Et pourtant ils peuvent constituer de réels atouts pour votre politique handicap

Vous pouvez recourir à l’emploi indirect en signant des contrats de sous-traitance avec des entreprises adaptées (EA) et/ou des établissements et service d’aide par le travail (ESAT). De tels contrats donnent droit à des déductions sur votre contribution financière, dès lors que l’obligation relative au nombre de bénéficiaires de l’obligation d’emploi des personnes en situation de handicap (BOETH) n’est pas atteinte.

Comment cela fonctionne ? Par le biais d’une formule de calcul unique, vous pouvez déduire un certain montant dans la limite d’un plafond qui est fonction du taux d’emploi de BOETH au sein de votre entreprise. Ainsi, dans le cas où il y a moins de 3% de BOETH en interne, il sera possible de déduite de votre contribution les dépenses issues des contrats passés dans la limite de 50% du montant de la contribution. Et s’il y a au moins 3% de BOETH (mais moins de 6%), la limite est portée à 75%.

Ce type de contrat peut être conclu avec l’association Messidor, qui œuvre en faveur de l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap psychique.

L’association offre toute une palette de services proches des réalités du milieu ordinaire : aménagement et entretien des espaces verts, travaux d’hygiène et de propreté, bureautique, gestion électronique des données, logistique, restauration, ….

> En savoir plus