Actualité Fabmed, le titane fait sa révolution en 3D !

Fabmed, le titane fait sa révolution en 3D !

FABMED est spécialisée dans la fabrication de dispositifs médicaux pour l’orthopédie et le maxillo-dentaire. Son dirigeant, Damien Reynaud, lauréat du réseau entreprendre dans le Rhône, veut faire bouger les lignes dans son domaine en donnant un coup de pied dans la fourmilière et en créant le couteau suisse de la mécanique générale !

FABMED fait de la mécanique de haute précision pour le médical, en quoi cela consiste-t-il ?

Damien Reynaud : J’aime présenter FABMED comme un atelier de mécanique générale qui fabrique des vis pour le corps humain. Nous travaillons, pour la chirurgie orthopédique et en particulier dans la réparation des extrémités, ainsi que pour la chirurgie dentaire. Notre métier, c’est la micromécanique et l’usinage de haute précision en décolletage. Nos principales matières premières sont le titane ou l’inox. Notre client nous fournit un plan précis du produit souhaité et nous le réalisons sur mesure. Nous assurons une gestion complète des produits, de la phase de prototypage à leur finition. En 2017, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 1,5 M€ avec 9 collaborateurs.

FABMED est une entreprise indépendante, comment a-t-elle été créée ?

Autodidacte, avec un bac STI Génie Mécanique obtenu à la Mâche en poche, j’ai créé ma société il y a 7 ans. Auparavant, j’étais acheteur dans un groupe français de sous-traitance dans les dispositifs médicaux. Pour pouvoir disposer des fonds nécessaires à la création de l’entreprise, je me suis associé à des investisseurs. Et puis, il y a deux ans, je souhaitais reprendre totalement le pilotage en toute autonomie de mon activité. Somudimec (lien)* m’a aidé dans le rachat de mes parts et aujourd’hui je suis indépendant et complétement libre de mes choix !

Quelle est votre ambition pour FABMED ?

Depuis la création de mon entreprise, j’ai deux objectifs prioritaires : réduire les délais par rapport à ce que j’avais connu dans mon poste, tout en offrant des produits hautement qualitatifs. Je me suis donc rapidement engagé dans une démarche qualité pour répondre aux critères de la norme iso 13485 qui précise les exigences des systèmes de management de la qualité (SMQ) pour l’industrie des dispositifs médicaux. L’entreprise a également un numéro d’agrément FDA pour pouvoir vendre aux USA. Preuve que la qualité voulue est là !

Vous vous êtes lancé également dans l’impression 3D avec une nouvelle entreprise, pouvez-vous nous en dire plus ?

En effet, j’ai créé, en 2016, Stratup Concept, une entreprise d’impression 3D. Elle se positionne sur la fabrication de différents produits allant des implants destinés à la chirurgie du rachis et ou dentaire, mais aussi sur la fabrication de pièces d’horlogerie. Alors que les imprimantes 3D sont très souvent utilisées avec de la matière plastique, la véritable innovation de Stratup Concept, c’est l’impression 3D à partir de titane implantable (répondant aux normes médicales) ainsi que la validation du process (sous forme QI, QO, QP). Cette nouvelle approche permet de fabriquer plus facilement et rapidement des pièces dans ce matériau. Elle ouvre véritablement la voie à l’industrialisation des produits en titane par fabrication additive. Nous évoluons dans le domaine du prototypage avec un coût acceptable. Cette offre a fait un gros buzz au démarrage et en même temps elle a fait peur aux fabricants mécaniques. C’est une vraie rupture technologique !

Quelle est la prochaine étape de votre développement ?

Mon ambition est de proposer une offre globale, en complément de l’offre 3D et des vis médicales, qui soit le couteau suisse de la mécanique générale de précision. Je veux également m’ouvrir à d’autres domaines que le médical. Ainsi, en 2019, je souhaite intégrer une activité de fraisage tournage. Il s’agira d’une opération de croissance externe. Les pourparlers sont en cours. L’objectif est d’accroitre notre offre dans nos domaines de prédilection pour fabriquer des matériels ancillaires, des instruments de mesure chirurgical de précision, mais pas que. Nous serons capables de proposer la réalisation de systèmes mécaniques complexes dans tous les domaines d’activités. Cette offre globale de mécanique générale, associée à notre capacité de réalisation de pièces en fabrication additive ouvrira à nos clients le champ des possibles de la conception.
A suivre donc !

*Etablissement financier des UIMM en Auvergne-Rhône-Alpes

>> En savoir plus sur FABMED

Pauline Dimitrov