Actualité Un hackathon vitaminé pour sortir le recrutement du cadre !

Un hackathon vitaminé pour sortir le recrutement du cadre !

Les Vitaminés de l’emploi, vous connaissez ? Des hommes et des femmes qui ont décidé d'agir pour l’emploi et notamment dans l’industrie ! Cette agence de communication spécialisée s’appuie sur un site de rencontres pour l’emploi sans CV ni lettre de motivation avec un objectif : sortir du cadre pour que candidats et recruteurs se rencontrent vraiment ! Leur dernière initiative : un Hackathon Emploi Vitaminé ! Rencontre avec Pascale Solona, une des pilotes des Vitaminés de l’emploi !

Les vitaminés de l’emploi, en quels mots ?

Les Vitaminés de l’emploi, c’est une aventure qui part de plusieurs constats : des métiers en tension, de nombreux candidats, une très grande palette d’outils pour le recrutement et des candidats et recruteurs qui ne se rencontrent jamais vraiment. A partir de là, nous nous sommes dits qu’il fallait casser les codes : nous avons conçu des ateliers de 3h que nous animons, pour que candidats et recruteurs créent eux-mêmes leurs portraits. L’originalité :  ils répondent aux mêmes questions et nous sommes là pour libérer la parole. Ces portraits qui sont disponibles sur notre site peuvent être partagés sur les réseaux sociaux. 40 ateliers ont déjà été animés, 273 candidats et 40 recruteurs rencontrés et 41 « Vitaminés » recrutés à ce jour ! Une autre initiative que nous avons partagée l’an dernier avec UIMM LYON-FRANCE, l’Enigme Emploi. 17 personnes ont été invitées à découvrir le secteur de la métallurgie avec une méthode innovante. Depuis, nous nous interrogions sur l’outil idéal pour favoriser les recrutements, Et le principe de l’hackathon nous est apparu comme la bonne idée pour nous aider dans cette démarche ! Des équipes mixtes qui planchent sur le sujet pendant une journée, c’est ce qu’il nous fallait !

Comment avec vous monté le projet de cet Hackathon ?

Nous voulions que l’évènement se déroule dans un univers réel mais neutre et sans pression. L’idée du Groupama Stadium s’est vite imposée. Impossible de créer cet événement seuls, aussi nous en avons parlé à nos partenaires : Pôle Emploi, OL fondation, la Métropole de Lyon, APICIL, ADCOM, Nouveau Monde, le CNAM… ils ont tout de suite adhéré ! Puis nous sommes allés chercher UIMLM LYON-FRANCE, un partenaire important pour les Vitaminés de l’Emploi mais aussi un acteur majeur, moderne, à l’affut de ce type d’initiative et qui a une vraie problématique de recrutement. Et le Groupe JOA, groupe français d’exploitation de casinos nous a rejoint dans l’aventure. Ensuite, nous avons encore élargi le cercle en y intégrant des Missions Locales, Objectif pour l’Emploi et l’Ecole de la 2ème chance. Ce qui donne 88 participants à l’hackathon, 88 hackers aux profils très variés, dirigeants, jeunes, prescripteurs emplois, responsable RH ….

Comment ça s’est passé ?

Le top départ a été donné de la Gare de la Part Dieu où des bus OL nous attendaient. Arrivés à Groupama Stadium, l’équipe sportive de Mehdi Zamali, Punch in, a assuré notre échauffement pour nous mettre dans l’action. Ensuite 6 équipes de 10 personnes ont été constituées. 20 jeunes en formation, issus l’Ecole de la 2ème chance ont testé les solutions imaginées ou apporté un peu de respiration. Les règles du jeu ont été fixées et les équipes ont travaillé non-stop jusqu’à 20 h le soir !

Quels sont les premiers résultats ?

Cette initiative a été un vrai succès : grâce au lieu tout d’abord et puis au principe de compétition inter équipes qui casse le rythme et stimule la créativité. Les principaux enseignements de cette action, c’est que les premiers contacts passent nécessairement par le net ou des applications mais qu’il doit y avoir rapidement une rencontre dans la vie réelle. Les équipes avaient bien conscience des outils déjà existants. Ce qu’elles veulent, c’est leur donner une autre couleur, un autre ton, avec une volonté de simplicité et de rencontres physiques, dans des lieux conviviaux, sans pression ni stress, sans tout réinventer. La notion de « test mutuel » est également ressortie. Le discours, les échanges ne suffisent pas. Les candidats comme les recruteurs veulent montrer concrètement qui ils sont véritablement et ce qu’ils sont capables de faire. Ils veulent aussi comprendre le poste proposé et connaître les personnes avec lesquelles ils vont travailler. Les équipes ont également insisté sur l’importance de la personnalité et des valeurs dans un recrutement. Concrètement, parmi les solutions proposées : 4 sites internet, un espace de co-recrutement et une journée patrimoine entreprise.

Quelle est la prochaine étape ?

Nous allons expérimenter des solutions et avant, les retravailler avec les partenaires. Une prochaine séance de travail avec 15 dirigeants va permettre de rédiger un formulaire unique et commun aux recruteurs et candidats qui sera téléchargeable gratuitement sur le site des Vitaminés de l’emploi. L’idée est de démultiplier ce formulaire via les sites partenaires et via les réseaux sociaux pour sensibiliser le plus grand nombre de personnes. Et la 2ème expérimentation sera sur la fin d’année 2019 ou début 2020, la création d’un événement emploi d’un nouveau genre où candidats et recruteurs seront en action. Un événement qui permettra d’apprendre à se connaître et à créer.

 

En savoir plus :

Pauline Dimitrov