Actualité La QVT, mode d’emploi !

La QVT, mode d’emploi !

Le monde de l’entreprise est aujourd'hui en pleine mutation. Tout s'accélère... Les évolutions technologiques, générationnelles et managériales amènent à changer la conception du travail en lui-même. Plus qu’une tendance, la qualité de vie au travail est un enjeu de compétitivité et d’attractivité pour les entreprises, c’est pourquoi UIMM LYON-France a lancé des ateliers sur ce sujet.

Des workshops pour avancer ensemble

L’entreprise devient un lieu de vie, un lieu dans lequel l’efficacité au travail demande beaucoup de modularité et d’adaptabilité, sans délaisser la place du confort et de la déconnexion. Le manque d’attractivité dans l‘industrie, et la difficulté à recruter et fidéliser les talents obligent à s’adapter au changement et à co-construire avec les équipes des espaces de travail où chacun pourra s’épanouir.

Pour découvrir les différentes facettes de la QVT et échanger entre pairs sur les déclinaisons opérationnelles en entreprise, UIMM LYON-France propose plusieurs ateliers basés sur des interventions d’experts, des témoignages d’industriels et des animations participatives. Ces workshops abordent de nombreux sujets auxquels sont désormais confrontés les entreprises : les risques psychosociaux, le handicap, le bien-être au travail mais aussi le télétravail et le coworking qui ont fait l’objet du premier atelier.

 

Télétravail et co-working, les habitudes de travail changent !

48 % des Français interrogés aimeraient pouvoir exercer leur activité en télétravail. Mais les entreprises, elles, sont souvent réticentes, par peur de perte de contrôle, d’isolement ou encore de confidentialité et sécurité.

Lors du premier workshop en novembre dernier, Jean Pouly, expert sur la transformation numérique durable, a expliqué comment le télétravail améliore la performance des collaborateurs. Une meilleure conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle, une meilleure concentration, une plus grande autonomie dans les tâches, ces bénéfices génèrent des économies de temps, mais aussi un meilleur engagement des salariés, une baisse notable du taux d’absentéisme (de 4.3% d’absentéisme à 2%), et enfin une réduction de l’impact environnemental, auquel les jeunes sont très sensibles.

Pour la plupart des entreprises qui participaient à l’atelier, le télétravail reste encore exceptionnel ou en état d’expérimentation en cas de grève ou pic de pollution par exemple.

Pour échanger sur leurs pratiques, ils se sont prêtés à un jeu de plateau « 30 jours pour télétravailler ». L’occasion de débattre sur les enjeux juridiques, économiques et les idées reçues mais aussi d’élaborer les bases d’une charte de télétravail qui définit les règles applicables à partager.

Si vous avez une question portant sur la mise en place de charte télétravail, contactez-nous.

20191119_162759

 

Les chiffres clés du télétravail :

  • 1 accident / 2 est lié au déplacement domicile – travail
  • 87 % de diminution du stress de transports et de la fatigue
  • 29% des salariés télétravaillent
Les prochains ateliers :

  • Bien-être et santé au travail (santé des salariés et dirigeants, nutrition, ergonomie et activité physique…) : 24 mars 2020
  • QVT et inclusion (handicap, interculturalité, valeurs inclusives…) : 26 mai 2020
  • La QVT au service de votre attractivité (valorisation des pratiques, labélisation RSE…) : 16 juillet 2020

Retrouvez le programme et les modalités d’inscription dans notre agenda

Pour aller plus loin :

https://www.anact.fr/themes/qualite-de-vie-au-travail