Actualité Quand l’industrie se plie en 4 pour préserver la planète

Quand l’industrie se plie en 4 pour préserver la planète

Conscientes des enjeux écologiques, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à se mettre au service de la planète en concevant des produits contribuant à la préservation de l’environnement. Focus au travers des quatre éléments, la terre l’eau, l’air et le feu sur quatre entreprises qui innovent pour la planète !

Préserver la TERRE avec Berthoud ..

L’utilisation des produits phytosanitaires doit être réduite de moitié d’ici 2025. Berthoud, l’un des pionniers de la pulvérisation agricole a mis en place une stratégie axée sur la technologie de précision, afin d’accompagner ses clients à appréhender la transition agroécologique tout en restant compétitifs. L’entreprise s’est lancée dans une révolution technologique de ses produits en y associant des systèmes d’intelligence artificielle embarqués. Il s’agit de faire la différence entre bonne culture et mauvaise herbe en temps réel et d’appliquer l’herbicide approprié, là où c’est nécessaire. Ainsi les quantités d’herbicide pulvérisées sont réduites de façon très conséquente.

 Contrôler la qualité de L’AIR avec Acoem

Spécialisée dans les solutions de surveillance environnementale, ACOEM propose produits et services pour aider les entreprises et pouvoirs publics à limiter leur impact environnemental. Elle vient d’élargir son champ d’action avec l’acquisition de Air Monitors Ltd au Royaume-Uni, une société experte dans les technologies de surveillance de la qualité de l’air qui aident à déterminer l’impact de la pollution atmosphérique. Cette entreprise a notamment joué un rôle déterminant dans la mise en œuvre d’un programme de surveillance de la qualité de l’air à Londres, décrit comme « le système de surveillance de la qualité de l’air le plus sophistiqué au monde ».

 

 Veiller sur L’EAU avec EFS…

Une eau potable et accessible à tous est un enjeu environnemental et social fort. Fabricant d’instrumentation et équipements industriels, EFS qui travaille entre autres pour l’industrie de l’eau vient de breveter des capteurs révolutionnaires. En cours de développement industriel, ces capteurs seront intégrés début 2021 aux canalisations d’eau. En maillant les réseaux de distribution, ils vérifieront en temps réel si l’eau est propre à la consommation. Cette solution permettra de limiter le risque méconnu mais important de pollution malveillante des réseaux. Ces capteurs vont aussi dans le sens de la directive européenne qui vise à faire baisser la consommation de l’eau en bouteille, car énergivore et polluante.

 Combattre LE FEU sans polluer la terre avec Desautel

Le fluor, un des composants de la mousse contenue dans les extincteurs est un composé chimique persistant dans la Nature. Desautel, spécialisée dans la sécurité des personnes et la protection des biens contre le risque incendie a pris les devants. L’entreprise a lancé début 2019 un extincteur Zéro Fluor, conçu et fabriqué en France. Cette innovation également sans métaux lourds, ni silicone, s’inscrit dans la démarche de développement durable amorcée par Desautel depuis 1992 afin de limiter l’impact environnemental de son activité et de ses produits. C’est une première française et dans le top 3 mondial. Les iles polynésiennes inquiètes pour leur barrière de corail se sont d’ores et déjà équipées de ces extincteurs.

 


Chiffres clés :

  • 70 à 100 mds €, c’est le coût de la pollution atmosphérique en France
  • 11 % de la population mondiale n’a pas accès à l’eau potable
  • 24 000 hectares brûlés chaque année