Actualité Mélanie Lienemann, « une industrie de plus en plus tournée vers l’humain ! »

Mélanie Lienemann, « une industrie de plus en plus tournée vers l’humain ! »

Parce qu’il n’y a pas que les techniciens et les ingénieurs qui font l’industrie, nous sommes allés à la rencontre des femmes et des hommes qui viennent en soutien à la production, les fonctions support, indispensables à la vie et au développement de l’entreprise. Rencontre avec Mélanie Lienemann, DRH de PROCALY.

Un mode de management novateur et humain

Après 10 ans au service RH d’une grosse société d’ingénierie, Mélanie Lieneman a souhaité s’orienter vers l’industrie et se mettre au service d’une plus petite structure. « Je suis attirée par la technicité des produits et j’avais envie de voir l’autre côté du décor, le côté atelier et découvrir des savoir-faire différents. Me confronter à un autre profil de collaborateurs, de métiers, de compétences que je trouvais intéressant d’accompagner. Je connaissais bien l’univers des cadres mais pas celui de la production ».

Aujourd’hui, cela fait 3 ans que Mélanie est DRH chez Procaly, spécialiste du câblage électrique dans les environnements à fortes contraintes. Son choix a été motivé par deux raisons. La première c’est son PDG Jérôme Van Den Broeck. Elle a immédiatement apprécié son mode de management jeune et novateur. « La façon de manager est aussi un levier d’attractivité. Les jeunes générations qui arrivent sur le marché de l’emploi portent une grande attention à la culture de l’entreprise ». Et la deuxième, c’est parce que Procaly est une petite structure qui a un savoir-faire exceptionnel et qui contribue à fabriquer des tramways, des TGV… avec des grands groupes comme Alstom, Bombardier, la SNCF…

Contribuer au rayonnement international de l’industrie

Procaly est une entreprise qui évolue dans des secteurs clés de l‘économie, la défense, le ferroviaire, l’énergie, l’aéronautique…  « Quand je monte dans un métro à Paris, je sais que Procaly a contribué à la fabrication de certaines pièces. Les petites structures ont aussi leur rôle à jouer aux côtés des grands donneurs d’ordre qui leur font confiance. En tant qu’ETI, nous participons au rayonnement de l’industrie française et à sa capacité à innover et c’est une fierté… ». Le récent mariage de Procaly avec le spécialiste de l’instrumentation CMR Group démontre sa volonté d’aller plus loin et de booster l’innovation en faveur de la mobilité électrique.

Offrir de belles perspectives de carrière aux jeunes

Pour Mélanie, la réindustrialisation stimulée par le plan de relance dynamise nos territoires. Il y a énormément d’offres d’emploi sur le marché pour les jeunes, avec une grande variété de métiers, de secteurs et donc de très belles carrières professionnelles en perspective. « L’industrie fait de plus en plus confiance aux jeunes. La donne est en train de changer. Les jeunes vont s’orienter davantage vers des carrières industrielles. Parce qu’on y fabrique quelque chose de concret, qu’on participe à des projets qui ont un impact et qui se voient. Et puis il y a l’industrie verte, comme la mobilité électrique, où les débouchés seront très importants. De nouveaux métiers émergent. Les jeunes sont très sensibles à la décarbonation. Comme ils sont sensibles à la RSE dans laquelle de plus en plus d’entreprises industrielles s’engagent, l’opportunité de dépoussiérer l’image vieillotte et polluante de l’industrie ».

 

> En savoir plus