Actualité Quand le monde de l’éducation rencontre celui de l’industrie !

Quand le monde de l’éducation rencontre celui de l’industrie !

Ils étaient près de 25 encadrants du monde de l’éducation à se retrouver chez Monin Mécanique le 14 novembre dernier dans le cadre d’un séminaire sur le management. Objectif : la découverte de la conduite du changement et de la gestion des ressources humaines dans des secteurs d’activité confrontés aux mêmes problématiques que les établissements scolaires. Une initiative originale qui s’est déroulée sur 4 jours et qui leur a donné l’occasion de découvrir une entreprise industrielle pas tout à fait comme les autres, Monin Mécanique.

Pendant 4 jours, proviseurs de collège, inspecteurs et personnels encadrant sont allés à la rencontre du monde de l’entreprise : présentation de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, de la CPME, visite du H7, lieu hybride servant l’innovation et l’éco système entrepreneurial, découverte de l’approche managériale chez KPMG et à La Poste ou encore la transformation numérique à l’œuvre dans les entreprises chez Visiativ. Autant d’étapes qui leur ont permis de s’ouvrir à d’autres modalités de pilotage et de management et d’autres cultures professionnelles

 

Monin Mécanique : une entreprise pas comme les autres

Créée en 1948, Monin Mécanique est une entreprise spécialisée dans la mécanique de haute précision. Ce qui la distingue des autres ? Sa gouvernance, son mode de fonctionnement et son management. « J’ai repris l’entreprise en 2010, à la suite de mon grand-père et de mon père, après l’ECAM et un Master spécialisé en Lean Management. C’est le côté humain associé à la technique de l’entreprise qui me passionnait. J’ai mis en place rapidement une approche spécifique de pilotage de l’entreprise, déclinée du Lean management qui met l’homme au centre de l’organisation. Son point d’entrée : la pérennité de l’entreprise ». Explique Sébastien Monin, le dirigeant de Monin Mécanique qui a développé avec son équipe, le SPMM, Système de Production Monin Mécanique basé sur l’amélioration continue et l’excellence. Ainsi, tous les collaborateurs contribuent à la résolution des problèmes à tous les niveaux, dans « une entreprise autoapprenante ».

Manager c’est aussi apporter du bien-être au travail

Après la création du SPMM, place au BECMM, Bien Être Chez Monin Mécanique. Cette démarche a pour ambition de « mettre en œuvre des actions pour que nos collaborateurs se sentent bien chez Monin Mécanique. C’est le rôle social de l’entreprise. Toutes les années, nous envoyons à nos collaborateurs un questionnaire qui permet d’identifier 3 thèmes qui sont les moins satisfaisants, puis nous les travaillons ensemble. Cette année, le salaire, la formation et la communication inter service étaient au centre des réflexions. Le but c’est de progresser ensemble. »

« Une recherche de l’excellence avec un profonde humanisme »

Visiblement, le discours de Sébastien Monin a fait mouche. Les participants ont été très curieux de l’approche développée. « Avec un accueil simple et chaleureux, j’ai apprécié un discours qui illustre l’alliance de la simplicité et de l’excellence…Sa vision humaniste mêlée au souci de performance est très intéressante… Sébastien Monin lie la compétence et la recherche de l’excellence à la bienveillance » Mais ce qui a aussi étonné le groupe, c’est le rôle des collaborateurs dans le pilotage de l’entreprise « En dehors du profond humanisme, le fait d’affronter les problèmes ensemble crée une véritable dynamique… Le droit à l’erreur permet d’apprendre et de progresser…Les collaborateurs peuvent ainsi s’accomplir et s’épanouir dans leur travail ».

Une philosophie de vie

Enfin, c’est la philosophie de vie même de Sébastien Monin qui a retenu l’attention des participants. « Piloter, c’est avoir une vision et faire partager ses convictions dans le cadre d’une réflexion et d’un projet abouti…C’est avoir un cap clair identifié par tous pour conjuguer performance, qualité et bien être ». Les questions ont été très nombreuses tout au long de la présentation notamment sur la mise en place du système de management et sur le ressenti des collaborateurs, mais aussi sur son application dans les établissements scolaires. La réponse de Sébastien Monin : « C’est tout à fait réaliste, il faut juste veiller à démarrer en mode local, avec les collaborateurs qui dépendent directement des proviseurs puis il faut progressivement élargir aux équipes. »

Découvrir pour adhérer

Enfin, cette matinée ancrera dans les mémoires une image positive et attractive de l’industrie. « L’industrie est un secteur porteur d’emploi, exigeant et résolument tourné vers l’avenir. C’est un monde exigeant, plein de défis où les valeurs sont fondamentales pour permettre à l’activité de se développer… Un pôle d’excellence, de précision dans lequel les compétences de chacun sont mises en valeur… Un pôle de plein emploi pour les personnes compétentes… Ce sont des filières d’excellence, accessibles avec de la motivation…Les métiers peuvent être intéressants et gratifiants du fait de la promotion interne avec la reconnaissance du savoir-faire, accompagné du savoir être… C’est souvent participé à une œuvre collective pour se réaliser soi-même … Osez, soyez fier de votre parcours de vie, soyez autonome et exigeant…Allez dans une PME et formez-vous. Il y a du travail dans l’industrie »

 

> En savoir plus sur Monin Mécanique : https://www.monin-mecanique.com/

Maëlys BRUNET