Actualité Monin Mécanique : Nos industriels ont du talent et beaucoup de cœur !

Monin Mécanique : Nos industriels ont du talent et beaucoup de cœur !

Une situation de crise appelle souvent les hommes à développer leur créativité et leur solidarité. En pleine pandémie mondiale, Monin Mécanique a choisi de mettre son activité au service de la santé. Dès le début du confinement, menée par son dirigeant, Sebastien Monin entreprenant et pro actif, l’entreprise a mis à disposition ses compétences et son outil de production pour proposer gratuitement des visières de protection aux hôpitaux et cliniques de la région.

Une équipe 100% bénévole

Monin Mécanique, entreprise experte en mécanique de précision, basée à Rillieux-La- Pape s’est lancée dès le début de la crise dans la fabrication de visières de protection à destination du personnel soignant« Nous nous interrogions sur notre contribution aux besoins des soignants et puis nous avons entendu parler des visières 3D. J’ai pu récupérer des plans via l’association fablab, que nous avons adapté à notre process de fabrication avec découpe jet d’eau et fraisage. L’intérêt, c’est que nous sommes beaucoup plus rapides que l’impression 3D. Nous pouvons produire jusqu’à 500 visières par jour ».

Avec Richardson Plastique ou encore, Aquacut et Jetcut, des fournisseurs partenaires qui ont rejoint la cause, Sébastien Monin met en place le process complet jusqu’à la livraison. Son équipe est 100% bénévole. « Les collaborateurs qui ont choisi de rejoindre l’aventure travaillent quelques heures de plus après leur journée, il y a aussi nos familles et amis qui s’impliquent. Nous sommes une équipe de 10 personnes en tout avec le responsable de production et le responsable méthode… »

monin 2

Des besoins immenses 

Pour prendre contact avec les hôpitaux et cliniques, il s’appuie sur le réseau d’UIMM Lyon qui lui communique tous les contacts de la région. Et là, le carnet de commande déborde très vite. « Au départ, notre objectif était de produire 1000 masques. Mais les demandes ont explosé. Nous avons très vite eu besoin de fonds complémentaires pour l’achat des matières premières qui représente environ 4 euros par visière. Sachant que le reste du coût, polissage/montage, évalué à 15 euros est entièrement pris en charge par Monin. »

Pour poursuivre son action, l’entreprise élargit la mobilisation et lance une cagnotte Leetchi ouverte à tous et dédiée à l’achat des matières premières. Actuellement, la cagnotte accessible depuis ce lien,  comptabilise plus de 11 000 euros de donation. Jolie participation mais qui reste à pourvoir pour atteindre l’objectif fixé à 13 000 euros qui correspond à la fabrication de 3400 visières.

Une reconnaissance très motivante

A ce jour, sur la région plus de 20 cliniques et hôpitaux ont bénéficié de ces équipements :  Clinique Protestante, Médipole, Sauvegarde, Croix Rousse, Parc, Desgenettes, Mermoz, ou encore l’hôpital d’Ambérieux ou l’hôpital de Cannes, mais aussi une dizaine d’EPHAD, des centres médicaux, des libéraux … « Nous sommes très sensibles aux nombreux retours chaleureux et reconnaissants des soignants, mais mon objectif est de terminer la fabrication des 3500 visières dans les 2 semaines qui viennent et ensuite, de pouvoir passer le relais aux circuits traditionnels, car ce n’est pas notre métier et nous devons préparer la reprise.

Pour cela, Monin Mécanique met à disposition sur  site l’ensemble des modèles 3D optimisés (step et STL) … gratuitement bien sûr ! Permettant à tous ceux qui en ont la possibilité́ de produire des visières pour les hôpitaux.

 

monin paquesLundi de Pâques 13/04, toute l’équipe a permis la production de 550 visières

Enola C. (Perceuse) / Aida C. (Graveuse)

Manon R. (Monteuse) / Mélanie C. (Ajusteuse)

Clémentine B. (Monteuse) / Gaëtane M. (Monteuse)

Yousra L. (Monteuse) / Rémi M. (Monteur)

Fabrice H. (Ajusteur) / Nicolas. M. (Ajusteur)

Benjamin P. (Producteur) / Benjamin V. (Producteur) / Sébastien M. (Producteur/ajusteur)

Nikky et Neva, les mascottes à quatre pattes