Actualité PMH Vinicole, innover pour que vive la tradition !

PMH Vinicole, innover pour que vive la tradition !

PMH Vinicole conçoit et fabrique du matériel pour optimiser la performance des vendanges. Son ambition : innover sans cesse pour améliorer les équipements et le confort des vignerons. Entretien avec Lionel CORGIÉ, dirigeant de cette entreprise plus que centenaire et qui vient de fêter ses 10 ans de reprise.
Votre entreprise a une histoire particulière marquée par une très vieille famille lyonnaise, la famille Marmonier, pouvez-vous nous en dire plus ?

L’entreprise descend directement de Marmonier, un fabricant lyonnais de pressoirs à vin, de renommée internationale, créé en 1835 par Félix Marmonier. Inventeur de génie, celui-ci a déposé pas moins de 200 brevets dont le premier pressoir à vin et le stabilisateur pour aéroplane. Leader mondial de matériel vinicole, l’entreprise disposait de 55 000 m² d’atelier à l’emplacement de l’actuelle Gare de la Part Dieu. En 184 années, l’entreprise a changé de nom mais aussi de main, trois fois seulement… et elle a élargi son champ d’activités. Début 2009, après le début de la crise financière, Goldman Sachs le dernier propriétaire m’a cédé l’activité vinicole alors que j’en étais le directeur commercial.

Quelle orientation avez-vous donné à l’entreprise ?

Passionné de vin, ma volonté était de renouer avec l’ADN originel de Marmonier c’est-à-dire la fabrication de matériel pour la réception et le traitement de la vendange fraîche, le trait d’union entre la vigne et les cuves de vinification. C’est un milieu vraiment passionnant. Nous accompagnons nos clients sur l’étape la plus sensible de leur métier : la création de leur vin. Les vignerons n’ont pas droit à l’erreur. Nous sommes un partenaire de proximité avec des équipements qui sont utilisés 15 jours par an et qui leur doivent fiabilité.

Après la reprise en 2009, c’est l’innovation produit qui vous a permis de vous positionner sur le marché, comment cela s’est-il passé ?

Lorsque j’ai racheté PMH Vinicole, je savais qu’il fallait frapper fort. Quelques semaines après la reprise, le 15 juillet, nous lancions notre première pompe à lobes hélicoïdaux, l’OENOPOMPE®. Issue du monde de l’industrie, cette pompe à lobes est une véritable révolution dans le milieu vinicole. Dans une cave, la pompe est stratégique, elle conditionne la qualité du vin. Le pompage peut générer une oxydation que les vinificateurs stabilisent en ajoutant du dioxyde de soufre, du SO2 dans leurs vins. Une technique que les romains utilisaient déjà il y a 2000 ans. Mais notre pompe, grâce à la rotation douce de ses lobes hélicoïdaux, permet de transporter le vin sans le brasser et donc sans le transformer, limitant ainsi l’ajout de SO2. Un pompage exceptionnel qui a répondu à une préoccupation grandissante des vignerons. Compte tenu de son niveau de qualité, l’OENOPOMPE® a rapidement intéressé des domaines prestigieux, tel que la Romanée Conti par exemple, mais pas que, l’ensemble de la profession (caves et négoces) y trouve son intérêt du fait de sa grande polyvalence et de sa robustesse.

Comment le marché a-t-il accueilli cette innovation ?

Le lancement de notre pompe a surpris tout le monde et il nous a fallu un peu de temps pour convaincre et apporter la preuve de notre discours. Mais nous sommes très vite devenus le leader de la pompe haut de gamme. A ce jour, nous avons vendu 1200 pompes en France et en Europe mais aussi sur tous les continents, Afrique du Nord et du Sud, Chine et Japon, Amérique du Nord et du Sud, Australie. C’est aujourd’hui notre produit phare qui représente 50% de nos ventes. Et jusqu’à présent son efficacité n’a jamais été égalée.

Depuis, vous avez fait évoluer vos pompes

Nous avons transformé notre pompe en outil mobile intelligent avec une télécommande sans fil. Une nouvelle révolution pour le travail en cave. Le système connecté à des capteurs permet de récupérer des informations et de piloter à distance de nombreuses opérations. L’opérateur peut désormais travailler seul. Pour donner encore plus d’intelligence au process, nous proposons une solution capable de compter précisément les volumes à pomper. Grâce à un compteur électromagnétique (toujours issue de l’industrie, ndlr), fini le vin par terre lors d’une opération d’entonnage ! En Champagne, par exemple, les assemblages se font dorénavant au litre près !

pompe 1

Avant les vignerons travaillaient à partir des us et coutumes, et souvent au nez ou à l’oreille ! Maintenant la technologie permet de professionnaliser la vinification, d’être plus précis dans le travail et plus qualitatif lors des transferts pour obtenir un vin encore meilleur. Et puis, nous nous sommes tournés vers d’autres marchés, des marchés avec le même niveau d’exigence technique que le vin, avec la SMARTPOMPE®, une pompe dédiée au transport de spiritueux, comme le Cognac, le Calvados, et le Rhum ou bien au transport d’huile d’olive.

 

Et demain…

Nous avons fêté le 20 juin dernier, les 10 ans de reprise ! Une belle réussite pour notre équipe. Tous nos distributeurs français et européens étaient présents aux côtés de producteurs de vins. Mais nous ne voulons pas rester les deux pieds dans le même sabot. L’équipe est jeune, en recherche permanente de nouveaux défis. Pour poursuivre notre dynamique, nous envisageons d’ouvrir notre capital à des fonds d’investissement afin de nous aider à réaliser une opération de croissance externe et de poursuivre notre fort développement, tout en consolidant notre culture d’entreprise basé sur le lien, l’humain, la solidarité, des valeurs que nous avons voulu incarner pour notre anniversaire.

PMH-18

Chiffres clés

  • 17 collaborateurs dont 6 à l’atelier
  • CA : de 0,45 à 4,5 M€ en 9 ans
  • +30% de croissance annuelle depuis 2009
  • 1300 m² d’atelier dédié à la production

Allison Caumette