Actualité Le Reverse Factoring, un outil financier d’actualité pour les TPE-PME !

Le Reverse Factoring, un outil financier d’actualité pour les TPE-PME !

Voué à se développer et à se démocratiser à court terme, le Reverse Factoring, également appelé "affacturage inversé", est une solution stratégique de financement alternative. Jusque-là réservé aux grandes entreprises industrielle, centrales d’achats de la grande distribution… le Reverse factoring est aujourd’hui accessible aux PME. En complément de son produit SOMUFACTOR, il est désormais proposé par SOMUDIMEC, Coopérative financière des UIMM en Auvergne-Rhône-Alpes.


En quoi ça consiste ?

  • Le factor va financer les créances des fournisseurs que l’entreprise cliente souhaite intégrer au dispositif, via un contrat tripartite :
  • Le fournisseur entre dans ce contrat de cession des créances qu’il détient sur l’entreprise acheteuse avec le factor.
  • L’entreprise cliente signe une convention avec le factor selon laquelle il organise un mécanisme d’approbation des factures valant engagement de paiement à la date d’échéance, ou parfois à une date ultérieure, des factures cédées du fournisseur au factor.
  • L’entreprise cliente poste les factures bonnes à payer afin de permettre aux fournisseurs d’être réglés au plus vite.

Quels avantages ?

Un programme de Reverse Factoring s’inscrit dans une relation gagnant/gagnant qui renforce les relations acheteur-fournisseur.

Totalement dématérialisée, cette solution permet aux entreprises clientes de maintenir des délais de paiement fournisseurs, de sécuriser leurs approvisionnements, et de financer leur croissance. Elle peut également répondre à des problématiques de BFR important, de forte saisonnalité, de cycle long de production ou encore de stock important. Et cela sans peser sur leur trésorerie.

Côté acheteurs, ils bénéficient du paiement anticipé de leurs factures à des conditions tarifaires avantageuses, voire d’être payé au comptant ou avant la date d’échéance contractuelle.

Quelles conditions ?

Certaines conditions sont nécessaires pour la mise en place de ce type de contrat :

  • Un chiffre d’affaires minimum de 20 M€
  • Une analyse du poste fournisseur (nombre de fournisseurs, pays d’origine…) et leurs adhésions au programme
  • Une assurance-crédit spécialisée, c’est la PMI acheteuse qui porte entièrement le risque
  • Une plateforme informatique qui assure les échanges d’informations entre la PMI, ses fournisseurs et le factor

 

Contact 

Christophe DEPECHOT, SOMUDIMEC, vous accompagne dans la mise en place de cette offre :

cdepechot@somudimec.fr  06 15 33 22 96