Actualité SENTINEL® au service de la sureté nucléaire !

SENTINEL® au service de la sureté nucléaire !

Foc Transmissions, entreprise d’ingénierie et de mécanique, vient de développer une technologie innovante, visant à sécuriser les systèmes de levage, notamment dans le domaine du nucléaire où la sécurité est stratégique. Cet acteur historique qui porte les couleurs de l’industrie française lancera son dispositif SENTINEL®, à l’occasion du World Nuclear Exhibition le 30 novembre dernier à Villepinte. Le point avec Bernard Drevet, codirigeant avec son frère Christian.

Pouvez-vous nous parler du dispositif SENTINEL® ?

Le levage est une activité complexe, surtout dans les milieux contraints. En cas de chute de la charge, l’opérateur de l’engin de levage doit réagir immédiatement et freiner. Ce freinage est risqué car le temps de réagir, la charge va prendre de la vitesse et va solliciter très fortement la structure de levage. SENTINEL® est un dispositif qui vise à sécuriser les opérations de levage.  Il décèle immédiatement tout dysfonctionnement et freine quasiment en même temps, sur des distances très courtes, évitant ainsi les chutes libres. Le temps moyen d’actionnement est de 0.004 s avec une distance d’arrêt de quelques millimètres seulement. C’est un équipement très innovant du fait de son autonomie, un produit plug and play, autonome qui gère seul les ruptures de charge, faisant ainsi remonter le taux de fiabilité des équipements.

Quels sont les autres atouts de SENTINEL® ?

La sécurité du levage, un poste très couteux, doit être intégré à la conception des engins. Avec SENTINEL®, le concepteur peut se focaliser sur la performance de la fonction levage sans se préoccuper de la sécurité. Il n’a pas non plus à surdimensionner l’équipement pour absorber les secousses dues aux chutes éventuelles de charges. Il communique ses contraintes d’arrêt et Foc Transmissions s’occupe du reste en garantissant les valeurs exigées. SENTINEL® est un dispositif externe qui peut être installée aussi bien sur des équipements en conception que sur des équipements déjà existants.  Enfin, SENTINEL® peut gérer toutes les charges, de quelques tonnes jusqu’à 150 t en standard. En spécifique, pour répondre aux demandes d’EDF, End User, nous pouvons adapter SENTINEL® au levage du pont principal d’une centrale nucléaire qui soutient 320 tonnes.

Ce produit a été développé entre autres pour la filière nucléaire ?

Oui, SENTINEL® s’adresse aux secteurs dans lesquels la sécurité est essentielle, le nucléaire, la défense, la sidérurgie ou encore la réparation navale…Mais dans le nucléaire, la sécurité est plus qu’essentielle, elle est stratégique. On parle de culture de sureté nucléaire. Foc Transmissions connait et maitrise bien les contraintes de sécurité du nucléaire. Nous participons au salon du nucléaire depuis la première édition. Nous sommes un acteur historique et fournisseur dès la construction des premières centrales dans les années 70. Dans les années 1980, nous avons collaboré avec EDF à la création des premiers cahiers des charges. Pour la construction du premier EPR en Finlande, piloté par le consortium Areva Siemens, nous avons fourni la quasi-totalité des réducteurs haute sécurité. Ensuite, il y a eu Flamanville, Tai Chan 1 et 2, UK. Nous bénéficions d’un retour d’expériences conséquent. La notion de culture de sûreté nucléaire ne s’improvise pas, elle se construit sur le long terme, dans la continuité. Aujourd’hui nous sommes un acteur historique et reconnu en France mais aussi dans le monde entier.

Comment avez-vous développé SENTINEL® ?

SENTINEL® est le fruit de 5 années de recherche et c’est un vrai projet collaboratif en particulier avec la société Seirel (groupe Gérard Perrier). SENTINEL® a été soutenu par la filière nucléaire, la sidérurgie et le portuaire. Nous avons été accompagnés par le Pôle Bourgogne Nucléaire, aujourd’hui Nuclear Valley, au départ, puis par les pôles de compétitivité CIMES et Mer PACA. Trois End Users ont participé au développement du produit, en détaillant leurs attentes en termes de sécurité et d’utilisation : EDF, Aubert & Duval et le Port de Marseille. Nous avons également sollicité les centres de recherche des écoles d’ingénieurs : l’Enise de Saint-Etienne, pour la modélisation mécanique et l’INSA de Bourges, pour l’analyse des risques.

Grace à ce travail partenarial, notre dispositif coche toutes les cases de la Directive Européenne, marquage CE.

Comment ce projet s’inscrit-il dans votre stratégie d’entreprise ?

Nous avons intégré, il y a quelques années, dans notre plan stratégique, notre volonté de développement à l’international. Ce qui n’est pas facile lorsque l’on fabrique des produits courants comme des engrenages. Il nous fallait absolument aborder le marché mondial avec un produit innovant et breveté, un cheval de Troie en quelque sorte. SENTINEL® offre des performances inégalées qui répondent aux contraintes de sécurité des opérateurs du monde entier… pas uniquement du marché français. Nous comptons aussi sur ce produit pour proposer d’autres équipements mais aussi nos offres de maintenance. Avec SENTINEL® , nous allons ouvrir de nombreuses portes et de nouveaux marchés !

> En savoir plus sur SENTINEL®, accéder à la vidéo de présentation