Actualité Renault Trucks : des CQPM* pour une dynamique de formation

Renault Trucks : des CQPM* pour une dynamique de formation

Le centre de distribution de Renault Trucks à Saint-Priest fait partir chaque jour plus de 80 0000 références de pièces de rechange aux quatre coins du monde. Le service de maintenance industrielle, essentiel sur ce site, a dû faire face à un fort renouvellement de ses effectifs il y deux ans. Mobilité interne et formations certifiantes CQPM ont permis d’assurer la relève.

L’équipe de maintenance industrielle de la plate-forme logistique de Renault Trucks, ce sont 20 personnes qui interviennent sur l’aspect préventif et curatif de la maintenance des équipements, des machines de cerclage, des engins de manutention, etc. mais aussi sur tout le site de Saint-Priest, hors bâtiments.: « Les enjeux de la maintenance sont importants et l’excellence opérationnelle est une exigence, explique Guillaume Noca, responsable de l’équipe.  Un dysfonctionnement comme un chariot en panne peut affecter le processus de préparation de la plate-forme mais aussi générer des retards de livraison et des insatisfactions chez les clients ».

Le choix de la mobilité interne

En janvier 2017, quand près de 70 % des effectifs partaient à la retraite ou en pré-retraite, le renouvellement de l’équipe a pris une importance stratégique. « La piste de la mobilité interne a rapidement été retenue. Deux caristes, Guillaume Louchart et Khalid Bouricha, ont été identifiés pour leur potentiel. Tous les deux avaient une dizaine d’années d’expérience mais aucune formation technique. Une belle occasion de développement s’offrait à eux. » précise Guillaume Noca. « La mobilité interne est fortement ancrée chez Renault Trucks, souligne Karine Mazzocchi, directrice des Ressources humaines du site. Nous proposons régulièrement des rotations de postes qui permettent à nos collaborateurs de découvrir d’autres secteurs sur des périodes de 1 à 3 mois. C’est intéressant et enrichissant, même si c’est un peu contraignant pour l’organisation ».

Un accompagnement sur mesure

Pour développer les compétences des collaborateurs choisis, l’équipe a travaillé avec l’Institut des Ressources Industrielles (IRI) sur un projet de formation entièrement sur mesure. Une immersion découverte a d’abord été proposée aux deux collaborateurs, suivie par des tests psychotechniques et un entretien avec un psychologue de l’IRI qui ont conforté le choix de l’équipe. Ensuite, un parcours de formation certifiant et adapté à chaque personne a été développé sur la base du CQPM Opérateur de maintenance industrielle, soit 45 à 50 jours de formation dont 30 en commun.

Pour Karine Mazzocchi, Il y a eu une vraie écoute du besoin, suivie d’un état des lieux, avec la proposition d’une solution complète à la clé. « Jamais, nous ne nous sommes retrouvés seuls face à un catalogue », dit-elle. Vincent Juster, responsable Ressources humaines, confirme : « L’évaluation de nos besoins par l’IRI a permis d’identifier le bon CQPM avec un référentiel correspondant parfaitement à nos attentes ». Karine Mazzocchi ajoute que le choix du CQPM est rassurant pour les partenaires sociaux : « C’est une certification reconnue par la Métallurgie, c’est-à-dire une reconnaissance interindustrielle et la possibilité de passerelles. »

Un manager qui s’investit

La formation s’est déroulée de décembre 2017 à juillet 2018 ; soit 8 mois en alternance. Les collaborateurs ont passé 1 à 2 jours par semaine à l’IRI tout en étant à leur futur poste chez Renault Trucks en 2 x 8. à 38 et 40 ans, les deux intéressés appréhendaient de revenir en formation mais celle-ci s’est déroulée en toute sérénité. « L’équipe connaissait bien l’IRI, ce qui rassurait à la fois les formés et leurs collègues. Des points trimestriels étaient organisés en présence du tuteur de l’IRI. Pour nous, c’est clairement une très bonne formation, explique Guillaume Noca. Les bases techniques théoriques étaient travaillées à l’IRI tandis qu’un tuteur métier désigné en interne accompagnait les formés pour la pratique. La fréquentation du centre de formation leur a aussi permis de se constituer un réseau et de créer une dynamique dans leur environnement. ». Pour Karine Mazzochi, l’implication du manager dans la durée est cruciale pour la réussite du processus : « Trop souvent les personnes formées sont livrées à elles-mêmes. Or il est essentiel de partager leurs interrogations ».

Entretenir la dynamique

Pour leur évaluation, les collaborateurs ont dû mener à leur poste de travail, en conditions réelles,  une action de maintenance préventive prédéfinie pendant 1h30. « Nous avions une exigence : ni la formation ni l’évaluation ne devaient être anxiogènes pour nos salariés. L’accompagnement de l’IRI a permis de démystifier cette épreuve et le dossier demandé dans le cadre du CQPM s’est révélé très simple» précise Vincent Juster.

Ces formations ont constitué une réussite stimulante. « Les salariés postulent désormais spontanément, explique Guillaume Noca. Nous envisageons de poursuivre en proposant le CQPM Technicien de maintenance à quelques collaborateurs. La dynamique est là, il faut l’entretenir.  Le CQPM donne droit à une reconnaissance. C’est motivant pour des personnes dont les parcours n’évoluaient plus depuis un moment.  C’est pour moi une des meilleures formations existantes ».

« Les CQPM entrent dans une démarche globale d’évolution des compétences chez Renault Trucks, complète Karine Mazzocchi. Pour favoriser la fidélisation de nos collaborateurs, notre objectif est de donner à chacun l’occasion de se former tout au long de sa vie professionnelle. Une démarche de certification a eu lieu en 2018 avec l’École de Management de l’UIMM avec 12 managers chefs d’équipe et une autre est en cours avec 3 animateurs d’équipe. 10 % des collaborateurs ont ainsi bénéficié d’une certification en deux ans ».

CQPM Renault trucks

Guillaume Louchart et Khalid Bouricha accompagnés de Guillaume Noca, responsable de l’équipe logistique, lors de la remise CQPM annuelle organisée par UIMM LYON-FRANCE.

Chiffres clés

  • 20 personnes à l’équipe de maintenance industrielle
  • 450 personnes sur la plateforme logistique de Renault Trucks
  • CQPM « Opérateur de maintenance industrielle » : mois de formation en alternance

*Certificats de Qualification Paritaire de la Métallurgie

Allison Caumette